Modifications concernant le montant maximum de l’exonération pour passif en vertu du statut unique

Ecrit par Sarah Delafortrie - Christophe springael, Presscenter, www.presscenter.org
Photo: Sasha Taylor

Sur proposition du ministre des Finances Alexander De Croo, le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal modifiant l'article de l'arrêté royal d'exécution du Code des impôts sur les revenus (AR/CIR 92), qui détermine le montant maximum de l’exonération pour passif en vertu du statut unique.

Follow the on demand seminar Impact du Brexit sur la propriété intellectuelle with Eleni FOSCOLOS

Le projet d’arrêté royal comporte des dispositions modificatives à l’article 46ter de l'AR/CIR 92, qui détermine le montant maximum de rémunération mensuelle brute par travailleur sur base de laquelle est calculée l'exonération relative au passif social en vertu du statut unique.

En raison de l’étalement de l’exonération pour passif social sur cinq périodes successives, prévu dans le projet de loi portant des dispositions fiscales diverses approuvé par le Conseil des ministres du 7 décembre 2018, le projet d'arrêté royal entre en vigueur au 1er janvier 2019. Ceci doit garantir que l’exonération non étalée pour passif social ne puisse être sollicitée et que les recettes budgétaires prévues à cet égard maintiennent leurs effets.

Le projet est transmis pour avis au Conseil d'Etat.